La Nouvelle-Orléans - Récit.

Publié le par iamcarriebradshaw

Welcome to NOLA

a 4h du matin, je quitte mon chez moi de Brooklyn, le taxi est la. Grosses larmes, une page qui se tourne. C'est toujours difficile de passer a autre choses et de quitter un job, un endroit et des gens qu'on adorait. Mais il faut y aller. Direction JFK airport --> En décollant on a le droit a un spectacle, vue aérienne sur Manhattan, et puis l'éloignement, c'est dur !
Nous voila presque a la nouvelle Orléans.. On aperçoit la rivière Mississippi depuis l'avion. INCROYABLE !
Impressions et anecdotes de la Nouvelle Orléans :
On aura passé notre premier jour a explorer le quartier français. L'architecture est exceptionelle. J'adore. On sent énormement la présence française même en dehors des endroits hypra touristiques. 
Ca reste une ville très pauvre, la plus pauvre que j'ai vu je pense, ce qui est assez dur a voir. On a vu des trafiques de drogues dans un McDonald's, sous notre nez, aucunes gênes. On a du sortir parce que je ne m'y sentai pas en sécurité.
Le soir on est sorti avec notre host et un ami couchsurfer russe a elle. Direction le restaurant pour gouter au gumbo ! J'en meurs d'envie depuis tellement longtemps. Devinez quoi ? Ce fût un délice. Je donnerai tout pour en remanger. La nouvelle Orleans est sans aucun doute la capitale culinaire du pays, j'irai même jusqu'a dire, le seul endroit ou l'on mange bien aux USA. 
On est ensuite aller voir un feu d'artifice a 20km de la ville, chez le petit copain de notre host. Une nouvelle super rencontre et super soirée.
Le climat est incroyable. Il ne s'arrete jamais de faire chaud. Et il fait très humide. Une pluie peut tomber sans prévenir et un orage éclater sans pluie, c'est assez drole.
La nature : c'est evidemment très marécageux, beaucoup d'animaux : des grenouilles, criquets, lucioles, aligators. 
L'architecture est bien sur coloniales, les maisons sont conçu de façon a ce que pour se rendre dans une pièce il faille en traverser une. Les fameux ventilos aux plafonds sont présent dans toutes les pièces et même sur les terraces. Les maisons ont des terraces en bois ou autrefois on trouvait les fameux rockings chairs. Les maisons possèdent des doubles portes, dont une recouverte d'un fillet ou de barres en verre de façon a pouvoir s'enfermer chez soit tout en laissant l'air entrer. J'adore !
DSC02732.JPG
L'empreinte française : Il va sans dire, que la nourriture est un des beaux trésors qui a était laisser. Mis a part cela, la fleur de lys. Assez drole au début. On la retrouve partout dans le quartier français. Le noms des rues ex : rue de chartres, de toulouse, rue de bourbon etc
Le catholicisme qui est très implanté même dans la communauté afro americaine, ce qui est plutôt rare dans le reste du pays en général. 
La langue ! On comprendra qu'elle aura etait assez perdu, mais pourtant on peut entendre un slang utiliser par les habitants de la ville qui dérive du français. C'est de l'anglais mais la composition de la phrase est faite comme en français, c'est vraiment drôle. Et puis bien sur.. Mardi Gras ! La ville vit pour cette fête d'origine catholique française qui a lieu qu'une fois par an. Une statue de Jeanne d'arc se trouve pret du marché francais. Marché francais qui n'a rien de français. Le café du monde est un endroit très célèbre ou l'on se régale des beignets et du jus d'orange pressé qu'ils servent. A NE PAS MANQUER ! On aura quand même rencontrer une personne qui parler un français parfait et qui est natif de louisianne. Le français n'est pas totalement perdu quand même.
Le jazz : on a eu la chance d'entendre des musiciens en jouer dans la rue like in the good ol' days. C'est quand même très touristique. Les bars le soir propose des bands de Jazz et Blues, ce qui rend la vie nocturne de NOLA unique ! Nous sommes aller voir le Louis Armstrong Park qui se trouve dérrière le quartier francais aux abords de rempart street. Une grande statue de Louis Armstrong et sa trompette y est érigé ainsi qu'un théâtre nommé en l'honneur de la grande chanteuse de Jazz " Mahalia Jackson ". Sur le côté se trouve le très fameux Congo Square. C'est l'endroit ou les esclaves venaient pour jouer de la musique, ou le jazz s'est vu naitre parmis d'autres courants musicaux encore. Pour la petite anecdotes, les esclaves des français avaient le droit a un jour de repos, le dimanche, ce qui est unique dans l'histoire de l'esclavage de toutes les autres colonies. Le dimanche donc, ils se réunissaient à Congo Square pour jouer de la musique.
Le vodou : très présent dans les boutiques souvenirs, il a assez disparu aujourd'hui, mais pas totalement quand même. Marie Laveau ancienne sorcière vodou a laissée son empreinte dans la ville. Nous sommes aller voir son tombeau qui se situe juste derriere le quartier français. Beaucoup de poupées et d'inscriptions vodou y sont présentes.
Katrina : la ville reste très touché par cet ouragan, malgrès le temps qui passe. Le quartier français est intacte, mais certains endroits ont completement etaient délaissé par le gouvernement et les assurances. Nous sommes aller visiter le lower ninth ward, qui a était le quartier le plus touché lors de la tragédie. Autrefois ce fut le quartier le plus dangereux de la ville, impossible d'y passer sans se faire agresser. L'ouragan a complétement ravagé toutes les maisons. Les gens ce sont retrouver sans domiciles du jour au lendemain, ou devant continuer a vivre dans les debris qu'etaient devenu leurs maisons. Nous y sommes aller et avons pu le constater. Malgrès l'abandon du gouvernement et des assurance, il y a certaines personnes qui sont venu aider. Brad Pitt ! Brad Pitt grand fan d'architecture s'est lancé le paris de reloger le plus grand nombres de personnes possible dans de nouvelles maisons prévu pour supporter un autre ras de marée, et qui pourront se fournir de l'énergie indépendament comme l'électricité grace aux panneaux solaires. Nous avons donc vu ses maisons très design que les gens on pu obtenir gratuitement, ses maisons sur pilotis pleines de couleurs pour éliminer la grisaille du quartier.
4 Juillet : nous avons passer la célèbre fête du 4 Juillet a la Nouvelle Orléans. Toute la journée nous avons pu voir des gens habillé a l'éfigie du drapeau, des petites filles avec des rubans bleus et rouges dans les cheveux etc, a la nuit tombante le quartier français étaient pleins et les musiciens de sorties. Nous étions invité a une soirée super sympa. La fête avait lieu dans un jardin ou des guirlandes lumineuses et des voiles de bateaux avaient étaient dresser pour donner une ambiance tamisé, un film était projetter a l'aide d'un retroprojecteur et de vieux canapés entreposé. C'etait super sympa. A l'heure du feu d'artifice nous avons rejoins la rive du mississippi, ou nous avons du escalader un mur géant pour mieu aperçevoir le spectacle. 
Pour notre dernier jours nous avions décider de visiter une plantation. Au revoir la nouvelle Orléans alons explorer un peu plus la louisianne. Les paysages sont incroyables. Les plantations et maisons de type coloniales se chevauchent. Le bruit des cygales est omniprésent, et on commence a entendre le fameux accent du sud. Visiter la plantation était une super expérience, tout y était, jusqu'au rocking chair. Brad Pitt était sur les lieux la veille, il allai commencé le tournage de son prochain film la semaine d'après. Manquer de peu.
J'ai adoré la Louisianne. La nature, la culture, les gens que nous avons rencontrer (des gens incroyables), le climat, et la nourriture. Certainement mon endroit préferé de tout mon voyage. J'y retournerai comptez sur moi !

Commenter cet article